La punaise de lit :
Cimex Lectularius

UN INSECTE QUI COTOYAIT DEJA LES DINOSAURES

  • Hématophage, lucifuge et cosmopolite
  • Vit principalement au dépend de l’homme
  • De 1 mm (œuf) à 7 mm (adulte)
  • Colonise un logement en quelques semaines
  • Difficile de s’en débarrasser

C’est un insecte qui a la taille d’une lentille ou d’un pépin de pomme. De couleur brune et de forme ovale aplatie, elle prend une couleur rouge et s’allonge au cours des repas.

Elle se nourrit d’animaux à sang chaud. Si, affamé, elle ira se nourrir sur des animaux, elle semble de loin préférer se nourrir sur l’homme. Active la nuit, elle est attirée par les vibrations, la chaleur, et le gaz carbonique que nous dégageons pendant notre sommeil.

Elle colonise notre lit en quelques semaines, puis tous les lieux de repos et de détente de notre logement. Elle finira par se nicher dans les prises de courant, les livres, le linge, les ventilations… et sous le papier-peint.

Nous sommes à la fois son hôte et son moyen de transport principal.

Ses piqûres peuvent ne laisser aucune marque, mais peuvent aussi provoquer des réactions allant jusqu’à des allergies sévères.

C‘est un insecte grégaire qui se cache dans les endroits sombres et étroits. Elle ne vole pas et ne saute pas. On l’aperçoit rarement le jour car elles fuient la lumière qu’elle soit naturelle ou artificielle.

Cet insecte pond, se reproduit et se repose généralement dans des endroits difficiles d’accès.

En recrudescence au niveau mondial depuis 1990, New York avait payé un lourd tribut en 2009-2010 en devant faire face à une infestation massive de punaises de lit. De retour en France depuis quelques années, elle n’épargne aujourd’hui aucune région de notre hexagone et s’invite aussi bien en ville qu’à la campagne. 

De la famille des Cimicidés qui compte une centaine d’espèces et dont toutes se nourrissent de sang d’oiseau ou de mammifère, deux espèces se démarquent en vivant presque exclusivement au dépend de l’homme : Cimex Lectularius (en zone tempérée) et Cimex Hemipterus (en zone tropicale). A noter que chacune de ces deux espèces a été retrouvée dans les zones respectives de l’autre. Les deux espèces se ressemblent très fortement et ce qui les différencie n’est pas facile à identifier.

Celle qui nous préoccupe aujourd’hui en France est principalement Cimex Lectularius. Un spécimen adulte affamé peut avaler plus d’une fois son poids en sang. L’évolution de la population est exponentielle. Chaque femelle peut pondre 5 à 15 œufs par jour qui seront à même de se reproduire dans les 40 à 70 jours selon les conditions (accès à la nourriture, température ambiante,…).

Les caractéristiques de la punaise de lit

La punaise de lit connait trois cycles de vie : œuf, nymphe et adulte. Les exuvies, enveloppe constituée de peau ou cuticule rejetée lors de chaque mue des nymphes, sont jaunâtre. Le cycle de développement d’une punaise, de l’œuf à l’adulte, est de 40 à 70 jours suivant l’environnement et les conditions (température, accès à la nourriture,…).

La punaise de lit : l'infestation

Il n’existe pas de méthode unique pour faire face à une infestation. L’origine et l’étendue de l’infestation sont propres à chaque situation, c’est pourquoi il est nécessaire de prendre rapidement le problème au sérieux et de mettre en place les actions permettant d’agir rapidement…

Les conseils et les bonnes pratiques pour la lutte contre la punaise de lit

Les lieux de grands passages sont particulièrement exposés à une infestation de punaises de lit. La multiplicité des clients, adhérents et usagers et le va et vient constant d’hôtes potentiels pour le nuisible, augmentent le risque de voir une infestation s’installer.