Précédent
Suivant

Le fonctionnement de la détection canine

Afin de vous accompagner efficacement il est conseillé, dès les premiers échanges, de communiquer à l’intervenant tous les éléments qui vous semblent importants.

La phase de détection est une phase essentielle. Elle permet d’établir un bilan de la situation. Au-delà de l’identification et de la localisation de l’insecte, la rencontre avec l’intervenant vous permettra de mieux comprendre et appréhender la situation. Ce sera l’occasion de connaitre les bons réflexes de prévention et les actions à mener en cas d’infestation.

Pendant une détection, même s’il reste attentif à son maître, le chien ne travaille qu’avec sa truffe. Son attitude change dès qu’il comprend que c’est le moment de se mettre au « travail ». Entre impatience et excitation, ce travail est pour lui un véritable jeu. Il analyse toutes les odeurs à la recherche de celle associée à son jouet. Une fois l’odeur cible identifiée, il indiquera à son maître la source odorante par un marquage (assis ou couché), heureux d’avoir trouvé et d’être récompensé.

Afin que le chien puisse inspecter efficacement les pièces, il est conseillé qu’elles soient rangées et il est important de ne pas entraver le travail de l’équipe.

L’utilisation de certains produits peut altérer à la fois le diagnostic et la santé du chien. Si vous avez utilisé des produits et notamment chimiques, il est impératif d’en informer l’intervenant au préalable. 

Des relances peuvent être utilisées lors de détections. L’intervenant cache des petits tubes hermétiques contenant l’odeur de la punaise. Ces relances ont pour effet de maintenir la concentration du chien notamment lors d’interventions sur de grandes surfaces ou sur de longues durées.

Une question ? Des informations sur nos services ?

Spécialiste de la détection canine de punaise de lit à tous les stades de vie (de l’oeuf à l’adulte) nous sommes à votre écoute

Quel est l'intérêt de la détection canine ?

La précision, la rapidité et la fiabilité sont trois arguments qui donnent un intérêt à la détection canine de punaise de lit. Alors qu’une personne formée et habituée à identifier la punaise de lit et ses cachettes obtient un taux maximum de 35% de résultat lors de la vérification et l’évaluation d’une infestation, le chien arrive à obtenir jusqu’à 95%. 

Le travail de Marc & Drake​

La détection canine est un véritable travail d’équipe. Elle suppose une grande complicité entre le maitre et son chien. C’est pour cette raison qu’il n’est pas souhaitable qu’un chien de détection change régulièrement de conducteur. Il doit pouvoir compter sur son maitre et vice versa.